The Journal

Clos Sanctus Perfectus

Bernard Magrez vient de faire l’acquisition à Saint-Estèphe, dans une appellation légendaire au terroir déjà fabuleux, d’un petit vignoble sur un terroir exceptionnel, au lieu-dit La Peyre, qui à vingt-neuf mètres de hauteur, domine les vignobles de Saint-Estèphe.

La motivation est simple : beaucoup de grands initiés dans le monde des très grands vins sont désormais en quête d’étiquettes très rares produites en toute petite quantité, aux environs de 3.000 à 4.000 bouteilles, qui leur procurent des émotions exceptionnelles.

Ce vignoble portera le nom de « Clos Sanctus Perfectus » et produira aux alentours de 3.200 bouteilles. Il ne sera proposé que dans deux ou trois magasins spécialisés dans les principales capitales du monde.

C’est une réponse identique à celle de la très grande joaillerie.

Bien entendu, Bernard Magrez ne renonce pas à élargir la gamme de ses quatre Grands Crus Classés comme il se l’est toujours promis.

Pourquoi cette acquisition ?

Cette acquisition s’inscrit dans la démarche de la signature Bernard Magrez, en recherche permanente de terroirs rares ou sous-estimés.

Il s’agit bien sûr, forcément de petites surfaces pour pouvoir donner une réponse forte à une classe de consommateurs de très grands vins, qui souhaite à la fois ressentir de nouvelles émotions de très haut niveau, et surtout se singulariser en n’arrêtant plus leur choix aux tous premiers Grands Crus Classés, qui sont aujourd’hui consommés par de nombreux amateurs de vin et dont ils veulent se différencier.

Il se fait que la qualité du terroir choisi est exceptionnelle à Saint-Estèphe, dans une appellation très célèbre où les terroirs sont déjà fabuleux.

Il s’agit pour nous d’une démarche continue, que nous poursuivrons sur Saint-Emilion en particulier, où nos experts sont déjà sur la recherche depuis plus de 10 ans, et cela avec une exigence qui force l’admiration.

Ces bouteilles prestigieuses seront distribuées par les négociants de Bordeaux, avec l’aide de nos propres ambassadeurs

This article is published in the section #L'Art du vin
Use the permalink to add to your favorite

Leave a comment

Add new comment