Le Carnet

Le secret de l’égrenage à la main

Nous avons égrené pour la première fois à la main la vendange 2000 de Magrez Fombrauge,  Grand Cru de Saint Emilion. Devant le succès remporté par ce vin (noté 100 par Robert Parker), nous avons étendu la méthode à toutes nos cuvées d’exception de France et de l’étranger et au Château Pape Clément, Grand Cru Cassé de Graves où depuis le millésime 2001, nous égrenons à la main toute la vendange.

Tout au long de l’année, nous entourons nos vignes de soins minutieux et adaptés pour qu’elles produisent des raisins de très haute qualité, parfaitement mûrs et sains, riches en arômes, concentrés en sucres.

Au moment de la récolte, nos équipes de vendangeurs coupent les grappes une à une et les déposent soigneusement dans de petites cagettes, qui sont ensuite transportées jusqu’à la cave.

L’égrenage manuel s’inscrit dans la continuité de ce travail soigné et rigoureux. Les grappes fraîchement récoltées sont déposées sur de longues tables équipées d’un tapis roulant. De part et d’autres de ces tables, des équipes de femmes (100 personnes au Château Pape Clément) prennent chaque grappe et en détachent délicatement un par un les grains de raisin, sans endommager la peau. Les grains ainsi séparés sont ensuite triés à la main sur le tapis. En bout de table, ils sont remis dans des caissettes et emportés au cuvier.

Pourquoi avons-nous fait ce choix d’égrener à la main ?

Cette méthode nous permet d’opérer un tri extrêmement sélectif sur chaque grain de raisin. Nous pouvons éliminer totalement  les morceaux de feuilles et les derniers pédicelles qui resteraient attachés aux grains et qui sont des précurseurs d’arômes défavorables au vin. Nous ne sélectionnons que les grains intacts, parfaitement mûrs et sains. Seule la cicatrice au niveau de l’attache du pédicelle offre un contact avec l’air. Le grain entier conserve ainsi tout son potentiel aromatique jusqu’à son encuvage, réalisé par gravité, et durant la phase de macération préfermentaire.

 

Nos vins issus de cet égrenage manuel offrent une palette d’arômes complexe et un velouté incomparable.

Cette entrée a été publiée dans #L'Art du vin
Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Ajouter un commentaire