Bernard Magrez

Propriétaire de 4 Grands Crus Classés à Bordeaux

« Ne jamais renoncer »

Ecarté du parcours scolaire traditionnel et étranger au milieu vinicole, mon histoire est celle d’un autodidacte passionné parti de rien qui a décidé de « ne jamais renoncer ». Titulaire d’un CAP de scieur de bois à 16 ans et sans aucune lignée familiale bordelaise, c’est à 19 ans que je découvre les rouages du métier en m’engageant dans une maison de vins à Bordeaux.

A seulement 23 ans, épaulé par un banquier, je crée ma première société du nom de William Pitters International qui portera le Porto à la deuxième place du marché français. Ce sera le premier succès d’une longue série avec respectivement trois marques aux retombées commerciales impressionnantes : le Whisky William Peel, la Tequila San José et le vin Malesan de Bordeaux.

Fort de ces succès, je décide d’effectuer un grand virage professionnel en cédant ces marques pour me lancer dans une nouvelle aventure : les Grands Crus Classés. Je suis aujourd’hui le seul propriétaire à Bordeaux de 4 Grands Crus Classés : Château Pape Clément (Graves), Château La Tour Carnet (Médoc), Château Fombrauge (Saint Emilion) et Clos Haut Peyraguey (Sauternes).

Séjours d’exception, expériences œnologiques et formations, les Châteaux sont l’occasion d’ouvrir les portes de mes vignobles légendaires et de partager au plus grand nombre les secrets des Grands Vins.

Mon aventure s’étend également à l’international avec 42 vignobles dans 9 pays à travers le monde (Espagne, Argentine, Chili, Brésil, Uruguay, Italie) qui représentent autant de typicités différentes de vins et autant d’émotions intenses et envoûtantes que je souhaite partager.

« Aider les autres »

Parce que j’ai connu l’injustice familiale et que je me reconnais en ceux qui se sentent exclus d’un parcours classique, je me suis donné pour mission de partager mon expérience et ma réussite pour aider les générations futures en luttant contre les injustices.

Depuis 2014, je suis engagé dans le mécénat artistique avec la création de l’Institut Culturel qui soutient des artistes, organise des expositions et met en place de résidences d’artistes.

Depuis des années je m’implique dans la lutte contre le cancer en finançant les besoins en matière d’équipements de très haute technologie de l’hôpital Bergonié à Bordeaux.

Ce combat passe également par la protection des enfants d’un orphelinat en Thaïlande que je soutiens par l’amélioration des conditions d’accueil, les besoins alimentaires mais aussi l’éducation.

Plus récemment je me suis lancé dans le soutien aux nouvelles entreprises à travers un incubateur des Start-Up afin de donner une chance aux jeunes entrepreneurs aux idées disruptives.

PODCAST
Rencontre avec Bernard Magrez

Au-délà du vin