我们的承诺

La viticulture durable
L'innovation comme moteur
L'injustice comme ennemi
L'amour de l'Art

Environnement La viticulture durable

"La recherche de l’excellence sans aucune compromission a toujours été le maître mot de cette belle aventure et de ce plaisir qui est le mien : produire de Grands Vins et de belles émotions."

贝玛格雷
Labellisation Environnement Bernard Magrez
Viticulture Durable Bernard Magrez
Environnement Bernard Magrez

Labellisation de nos vignobles

L’innovation est au cœur de l’action des équipes des vignobles Bernard Magrez. Elle vise à améliorer notre performance écologique tant à la vigne qu’au chai. Pour cela, Bernard Magrez acte dès 2007 la conversion de ses Grands Crus Classés aux principes de l’agroécologie. Cet engagement a permis la labellisation de nos vignobles en HVE et la certification en ISO 14001,  pour l’ensemble de nos Crus Classés, complétés par les labels Terra Vitis et Bee Friendly pour le Château Pape Clément.

La Traction Animale

La Traction Animale Bernard Magrez

Depuis 2009, chevaux et bœufs œuvrent de concert et avec précision à l’entretien des vignes du Château Pape Clément. Fort de cette expérience technique et du développement d’un outil spécifique, "La Pirogue", ce sont plus de 30 ha qui sont travaillés en ce sens. Le Pôle d’Excellence de la Traction Animale, structure de développement interne au Groupe Bernard Magrez, a engagé un travail de recherche et de conception sur le matériel moderne des travaux du sol.

Zéro herbicides

Depuis 2009, Bernard Magrez a également pris la ferme décision d'arrêter l'usage d'herbicides dans les vignes, laissant place à l'enherbement naturel. La tonte des inter-rangs des Grands Crus Classés est assurée durant la période hivernale par nos troupeaux de moutons.

Moutons Vignobles Bernard Magrez

À la recherche des Grands Crus Classés de 2050

Sur la base des prédictions actuelles sur le réchauffement climatique, la température devrait augmenter d’ici 2050 de 2°C à 4°C. Une question se pose alors : le Merlot, le Cabernet Sauvignon et le Cabernet Franc seront-ils toujours les cépages les mieux adaptés à produire les Grands Crus Classés Bordelais ? Devrons-nous modifier notre manière de les cultiver pour préserver la palette aromatique et l’équilibre unique qui caractérisent les Grands vins de Bordeaux ?

En 2013, Bernard Magrez a lancé le projet visionnaire de La Tour Carnet – Bordeaux 2050 afin d’analyser les effets du changement climatique sur la vigne et de veiller à la qualité des grands vins de Bordeaux de demain.

Ce projet a pour objectif de tester l’adaptabilité de nombreux cépages au climat attendu à l’horizon 2050. Grâce à un l’un des plus importants cuvier expérimental au monde, une collection de plus de 90 cépages, le savoir-faire des équipes techniques et la connaissance académique des chercheurs, ce projet ambitieux isole et sélectionne de nouveaux cépages qui pourraient venir compléter les vins de Bordeaux dans un horizon futur.

Collection de Cépages La Tour Carnet 2050
Cuvier La Tour Carnet 2050

Produire dès aujourd’hui le vin de demain sur un grand terroir, en mesurant le potentiel de ces cépages comme voie d’adaptation au changement climatique, illustre parfaitement la volonté de Bernard Magrez ; celle de ne jamais renoncer à innover pour toujours garantir la qualité de nos vins.

Transmission et mutualisation des bonnes pratiques

SME Bernard Magrez

En 2016, les quatre Grands Crus Classés de Bernard Magrez, ainsi que le Château Les Grands Chênes sont engagés dans l'association du Système de Management Environnemental du Vin de Bordeaux (SME). Elle porte le projet d'une certification collective en passant par l'échange et le partage des bonnes pratiques entre les entreprises de la filière des vins de Bordeaux désireuses de s’engager dans une démarche de progrès environnemental.

Ruches Bernard Magrez
Abeilles Bernard Magrez
Biodiversité Bernard Magrez

Des pratiques en faveur de la biodiversité

L’abeille comme bioindicateur pour protéger l'environnement

Pour la 4ème année consécutive, le Château Pape Clément est récompensé par le BEE FRIENDLY, le label des agriculteurs engagés pour la protection des pollinisateurs, pour nos pratiques agricoles vertueuses en faveur de la biodiversité.

À travers l’arrêt de l’utilisation d’herbicides, la variété florale de nos jardins et l'installation de ruches sur notre exploitation, nous contribuons activement à la sauvegarde des abeilles et à la préservation de leur habitat au sein de notre vignoble.

L’abeille est par ailleurs un bioindicateur reconnu qui réalise des prélèvements à haute fréquence en butinant l’environnement local (150 000 prélèvements par jour pour une ruche). Depuis 3 ans, des ruches en place au Château Pape Clément, sont équipées avec des capteurs Beeguard, une startup accompagnée par l'incubateur de startups de Bernard Magrez.

BeeGuard a créé une solution de biomonitoring automatique et continu des impacts de l’environnement sur les pollinisateurs à partir de la mesure d’activité et de santé des abeilles. En fournissant des métriques essentielles, nous pouvons ainsi prendre des décisions éclairées et contribuer activement à la préservation de notre écosystème.

Anticiper les effets du changement climatique sur la vigne depuis l'espace

Deep Planet Château Pape Clément Bernard Magrez

Bernard Magrez poursuit ses initiatives pour anticiper les effets du changement climatique sur la vigne en utilisant l’imagerie satellitaire et prévisions de pointe avec Deep Planet, start-up membre de l’incubateur de startups de Bernard Magrez.

Cette société créée par des chercheurs de l'Université d’Oxford en 2018, incubée par l'Agence Spatiale Européenne, étudie la sécheresse sur les parcelles des vignobles du Château Pape Clément depuis 2021.

L’objectif de cette étude sans précédent est d’explorer la possibilité d’utiliser des données acquises par le satellite Sentinel 2 qui orbite à 786 km au-dessus de nos têtes pour identifier de manière exceptionnellement précise les zones du vignoble les plus sensibles à la sécheresse. En utilisant des images satellites régulières, les algorithmes prédictifs de Deep Planet fournissent des informations dynamiques sur la santé du vignoble.

Château Pape Clément Viticulture Durable Bernard Magrez

Les résultats permettront ainsi de modifier les pratiques viticoles pour développer la résistance aux vagues de chaleur des années à venir.

Innovation L'innovation comme moteur

L’incubateur de startups innovantes dans le monde du vin

Plus de 100 projets ont déjà bénéficié du soutien de l'incubateur Bernard Magrez. Lancé à Bordeaux en 2021 au cœur des vignobles bordelais, et étendu à Strasbourg en 2023, au carrefour de l’Europe, cet incubateur incarne la volonté de donner une impulsion aux entrepreneurs dotés d'idées novatrices pour le secteur du vin.

Bernard Magrez 创业孵化者 赢得波尔多 - Château Le Sartre
Incubateur de start-ups Bernard Magrez
Bernard Magrez 新创公司赢得斯特拉斯堡大奖

Les porteurs de projets, véritables moteurs d'innovation, reflètent les défis et les évolutions du monde viti-vinicole. Des domaines tels que l'intelligence artificielle, la viticulture durable et la préservation de l'environnement occupent une place prépondérante et  émergent comme des axes majeurs d’évolution dans le secteur.

Bernard Magrez Mécène Entrepreneurial

L'incubateur est entièrement financé de manière privée, sans recourir à des subventions publiques. Il constitue avant tout une initiative de mécénat entrepreneurial de la part d'un visionnaire à la tête d'une entreprise fondée il y a près de 60 ans : Bernard Magrez.

Des trieurs optiques d’une grande précision

Le Château Pape Clément, Grand Cru Classé de Graves, innove pour les vendanges 2023 en faisant l’acquisition de 3 trieurs optiques de haute technicité. Conçu par la société californienne wecotek, cet équipement excelle dans le tri des petits fruits tels que les myrtilles, les olives et les raisins.

Dotés de quatre caméras et de 64 buses d'air, ils permettent d'écarter les baies sèches, les baies roses, ainsi que tous les déchets verts, assurant ainsi une sélection extrêmement fine des meilleurs fruits.

Ce tri plus performant permet au Château Pape Clément de gagner en précision et se traduira incontestablement par une amélioration de la qualité des tanins et de l'éclat aromatique de ses vins.

Trieur optique Château Pape Clément

Les drones

Drone Vignobles Bernard Magrez

Afin de renforcer notre expertise technique dans la viticulture de précision sur nos 4 Grands Crus classés, nous nous sommes tournés depuis 2013 vers l’utilisation des drones. Cet outil d’aide à la décision (OAD) nous permet de surveiller nos vignobles avec une grande précision en un minimum de temps. Aujourd’hui, cette technologie de pointe fait entièrement partie de nos outils de travail et mène nos vins « vers l’excellence ».

L’authentification de nos vins

Les bouteilles contrefaites représentent un marché grandissant du commerce international de vin. Toujours dans une volonté d'innovation et afin de garantir l'authenticité de ses 4 Grands Crus Classés, la Maison Bernard Magrez s'est équipée depuis 2016 de la technologie Prooftag.Cette solution permet d'apposer sur nos bouteilles un scellé de sécurité et une empreinte digitale unique pour chaque bouteille.

Authentification Vins Bernard Magrez

La robotique

Robotique Vignobles Bernard Magrez

Par sa volonté d’innover et de respecter l’environnement, Bernard Magrez a fait l’acquisition d’un robot électrique viticole de dernière génération pour son Château Fombrauge, Grand Cru classé de Saint-Emilion. Pionnier dans l’utilisation de la robotique pour l’entretien du couvert végétal dans la vigne (2015), le Château Fombrauge souhaite prolonger son expertise dans cette nouvelle dynamique technologique.

L'égrenage manuel

Les grappes fraîchement récoltées par nos vendangeurs sont déposées sur de longues tables équipées d’un tapis roulant autour desquelles nos équipes prennent soin de chaque grappe et en détachent minutieusement les grains un par un.

Egrenage manuel Bernard Magrez

Cette méthode engageante étendue à plusieurs de nos vignobles nous permet de sélectionner soigneusement nos grains les plus beaux afin que le potentiel aromatique soit conservé tout au long du processus de vinification.

Solidarité L'injustice comme ennemi

伯纳德-马格雷兹

Avec sa ferveur et sa détermination pour seuls bagages, Bernard Magrez a su, au fil des décennies, créer sa chance. L’univers qu’il a construit est à l’image de sa force de caractère autant que de ses passions. De par ce parcours hors du commun, l’homme n’oublie pas que tous les êtres ne naissent pas égaux devant la prospérité.

"Quand on a eu des difficultés dans sa vie, on est plus ouvert à ressentir la douleur chez l’autre et à devoir la diminuer."

贝玛格雷

L'accès aux soins et l'éducation des enfants

Il soutient donc La chaîne de l’espoir. La chaîne de l’espoir est une ONG médicale internationale qui existe depuis 30 ans et qui œuvre dans plusieurs pays dans le monde dont au Népal et au Cambodge.

La Chaine de l'Espoir
Solidarité Bernard Magrez Education Enfants
Solidarité Bernard Magrez Cambodge
Solidarité Bernard Magrez Népal

Afin de lutter contre l’injustice d’accès aux soins et la volonté de soigner des enfants, Bernard Magrez soutient financièrement deux projets en Asie. le premier au Népal afin favoriser l’éducation et la santé des enfants en situation de vulnérabilité. Le second, au Cambodge, afin d’élargir l’offre de soins aux enfants atteints de cardiopathies.

La lutte contre le cancer

Bernard Magrez Lutte contre le cancer Prix Charte de Paris 2016

Parallèlement, son soutien à la lutte contre le cancer en France lui vaut de recevoir le Prix de La Charte de Paris.

Lutte contre le cancer
Fondation Bergonié Bernard Magrez

En effet, la Fondation Bergonié à Bordeaux et le Centre International de Recherche sur les Tumeurs Rares bénéficient chaque année de sa forte implication depuis plus de 15 ans. Il est aussi partenaire de l’Institut international de Cancérologie de Paris dirigé par le Professeur Khayat.

La mort subite

Bernard Magrez est aussi grand mécène de l’institut de cardiologie Liryc, leader mondial dans la recherche de tout ce qui intéresse la mort subite.

Il met à la disposition de cet Institut des équipements des plus innovants pour lutter contre le fléau des défauts du rythme cardiaque qui tue tous les ans plus de 50 000 personnes, c’est-à-dire au-dessus de la somme des cancers du poumon, du sein et du côlon. Ce que l’on ignore en général.

Art & Culture L'amour de l'art

L'Institut Culturel Bernard Magrez

En 2010, l’homme d’affaire fonde sa « Fondation Bernard Magrez » puis en 2011 « l’Institut Culturel Bernard Magrez » pour le mécénat artistique.

L’Institut Culturel Bernard Magrez est un lieu d’exposition à Bordeaux qui prend place dans le Château Labottière.

Selor Exposition Institut Culturel Bernard Magrez
Institut Culturel Bernard Magrez Bordeaux
Expositions Institut Culturel Bernard Magrez

Le Château Labottière tient son nom de ses commanditaires Antoine et Jacques Labottière. Ces deux frères, imprimeurs et éditeurs bordelais du XVIIIème siècle font construire en 1773, cet hôtel particulier de type néoclassique.

Acquis par Bernard Magrez il y a une vingtaine d’années, le Château a été restauré au printemps 2011 pour accueillir l’Institut Culturel Bernard Magrez, ses expositions d’art contemporain, concerts de musique classique et conférences de haute volée.

Bernard Magrez : mécénat artistique

Bernard Magrez Mécénat Artistique

Constitué sous la forme d’un fond de dotation, l’Institut Culturel Bernard Magrez est une initiative privée de mécénat artistique.

L’Institut Culturel Bernard Magrez veut être une passerelle entre tradition et innovation, autant qu’une plateforme d’échanges où chacun pourra vivre une expérience culturelle singulière.

Pour ce lieu, le choix de Bernard Magrez s’est porté sur des artistes contemporains, non seulement par goût personnel mais également par sa conscience de la difficulté d’être reconnu dans l’effervescence du monde artistique contemporain.

Il s’agit aussi de contribuer de manière singulière et citoyenne au territoire, qu’il soit régional, national et international, au sein duquel l’Institut Culturel Bernard Magrez s’est inscrit.

Institut Culturel Bernard Magrez Art Contemporain

Cette initiative est portée par la volonté et l’envie d’un homme de partager son amour pour l’art et les artistes. L’Institut Culturel Bernard Magrez crée ainsi un nouvel espace original de diffusion culturelle, de rencontre, d’échange et de création, et participe d’une volonté de rendre l’art actuel plus accessible pour mieux le comprendre et mieux le ressentir dans un écrin fait de plaisir et de recueillement.

Le quatuor du Château Pape Clément

La Fondation Bernard Magrez, dans sa mission qui consiste entre autre à aider des artistes qu’elle considère être parmi les métiers les plus difficiles, a sélectionné quatre musiciens déjà expérimentés mais dont le talent leur assurait un avenir exemplaire, et leur a confié à chacun des instruments réputés « Trésors Mondiaux » dont elle a fait l’acquisition.

Quatuor Château Pape Clément Lise François
Quatuor Château Pape Clément
Quatuor Château Pape Clément Guillaume Nicolas

Un violon Stradivarius qu’Antonio Stradivarius a conçu en 1713 qui est considéré comme sa période d’or. Il a été confié à Nicolas Dautricourt.

Un violoncelle de Ferdinando Gagliano de 1788, le luthier considéré comme numéro 1 dans la production de violoncelle. Celui-ci a été confié à François Salque.

Un alto Cassini de 1660 qui a été confié à Lise Berthaud.

Un violon Nicolas Lupot construit en 1795, il a été confié à Manon Galy.

Le Château Pape Clément est le seul mécène dans le monde à être propriétaire de quatre instruments réputés « trésors mondiaux ».

Nicolas Dautricourt

« Retracer le parcours du Stradivarius « Château Fombrauge » dont j’ai le privilège d’avoir l’usage, est une chose malheureusement impossible. Fabriqué en 1713 dans l’atelier de son Maître à Crémone, en Italie du Nord, ayant ensuite selon toute vraisemblance sillonné l’Europe au gré de ce qu’avaient pu lui imposer ses différents propriétaires et enfin, mis au repos pendant une assez longue période dans un atelier de lutherie londonien avant de devenir la propriété de Monsieur Magrez en 2010, il ne serait certainement pas illégitime d’interpréter cette dernière étape comme le point de départ d’une seconde vie, une renaissance, en quelque sorte.

Une renaissance physique, et un deuxième souffle artistique également, car quoi de plus tragique pour un instrument de musique que de se retrouver orphelin, comme ce fût son cas pendant de si nombreuses années ? Si je m’en tiens donc strictement à mon expérience personnelle avec cet instrument, notre rencontre a eu lieu en décembre 2013, grâce à l’initiative de Monsieur Magrez, qui était à ce moment-là à la recherche d’un violoniste qui « accepterait » de poursuivre sa carrière sur son Stradivarius ! J’insiste sur la formule, car elle m’a fait bondir !

Faudrait-il être assez fou pour décliner une telle invitation, me suis-je dit sur le moment, comme si la réponse n’allait pas de soi ! J’ai bien sûr répondu que j’étais transporté à l’idée d’une telle perspective, nous nous sommes ensuite rencontrés, Monsieur Magrez, Madame Daquin et moi-même, en présence de l’intéressé aux quatre cordes, et à l’issue de cet entretien l’on m’a fait savoir que j’étais l’heureux élu. »

Quatuor Nicolas Dautricourt
Quatuor François Salque

François Salque

François Salque est aujourd'hui reconnu comme l'un des musiciens les plus remarquables de sa génération. Sa profondeur musicale et son éclectisme en ont fait une personnalité incontournable du monde du violoncelle et de la musique de chambre. Diplômé de l'université de Yale et du Conservatoire de Paris, François Salque est très jeune primé dans les plus grands concours internationaux (Genève, Tchaikovsky, Munich, Rostropovitch, Rose...). « La sensibilité et la noblesse de son jeu » alliées à « un charisme et une virtuosité exceptionnelle » (Pierre Boulez) lui permet de remporter pas moins de 10 premiers prix et autant de prix spéciaux. Il compte parmi ses maîtres, Janos Starker, Paul Tortelier, Philippe Muller et Michel Strauss.

Ses concerts l'ont déjà mené dans plus de soixante pays et il s'est produit en soliste avec des formations telles que l'Orchestre de la Radio de Munich, l'Orchestre de la Suisse Romande, l'Orchestre de Monte-Carlo, l'Orchestre de Chambre de Moscou, la Camerata de Saint-Pétersbourg, le Baltic Chamber Orchestra ainsi que de nombreux orchestres français. Ses disques en soliste et en musique de chambre en compagnie de Vincent Peirani, Paul Meyer, Emmanuel Pahud, Eric Le Sage ou Alexandre Tharaud, ont été largement acclamés par la presse (Diapasons d' Or de l'année, Chocs du Monde de la Musique, 10 de Répertoire, Citizen jazz, Prix de l'Académie Charles Cros, Chocs de Classica, Victoires de la Musique, Palme d'Or de la BBC ...). François Salque signe également sept disques remarqués avec le quatuor Ysaye dont il a été pendant cinq ans le violoncelliste. Son engagement pour la musique de notre temps lui ont valu de nombreuses dédicaces, notamment de Thierry Escaich, Bruno Mantovani, Karol Beffa, Krystof Maratka, Jean-François Zygel, Nicolas Bacri. Il est également à l'origine de plusieurs créations, mêlant inspirations contemporaines et musiques traditionnelles.

Manon Galy

Nommée "Révélation Soliste instrumental" lors des Victoires de la Musique 2022, Manon Galy est née à Toulouse et commence le violon à l'âge de 7 ans.

Ses études la mèneront du CRR de Toulouse à celui de Paris, puis au CNSMDP dans la classe de Roland Daugareil, Suzanne Gessner et Christophe Poiget, à la Hochschule de Munich chez Julia Fischer ou encore à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Waterloo avec le trio Zeliha. Manon à également fait partie de la promotion Vivaldi de l'Académie Musicale Philippe Jaroussky.

Manon est lauréate de nombreux concours internationaux comme le Concours International de Musique de Chambre de Lyon en 2021 lors duquel elle remporte le 1er prix ainsi que tous les prix spéciaux en sonate avec Jorge G-Buajasan, le Concours International Jascha Heifetz de Vilnius (3eme prix et prix du public), les concours Marie Cantagrill, Ginette Neveu, les Musicales du Centre, l'UFAM...Pour l'année 22-23, Manon fait partie de l' "Euroradio Top Young Performers Series" aux côtés d'artistes tels que Maria Dueñas, Jonathan Fournel, Maria Ioudenitch, Zlatomir Fung...Elle est également lauréate des fondations Banque Populaire et Safran, ainsi que de l'AMOPA et de la fondation Charles Oulmont.

En soliste, Manon se produit régulièrement avec différents orchestres internationaux ; les orchestres de chambre de Vienne et Salzburg, l'orchestre du Capitole de Toulouse, l'orchestre de chambre de Lausanne, le Lithuanian National Symphony orchestra, l'ONPL, l'orchestre Philharmonique de Nice...

Elle collabore ainsi avec de grands chefs tels que Renaud Capuçon, Aziz Shokhakimov, Victorien Vanoosten, Gabor Tackaks-Nagy, Patrick Davin, Simone Menezes.

En France et dans le monde, Manon est l'invitée régulière de grands festivals tels que le Festival International de Piano de la Roque d'Anthéron, les festivals de Pâques d'Aix-en-Provence, Deauville, Colmar, les Rencontres Musicales d'Evian, le festival de la Chaise-Dieu, Al-Bustan Festival (Liban), la Folle Journée de Nantes et de Tokyo (Japon)... Et se produit ainsi dans des salles mythiques comme la Philharmonie de Paris, le Konzerthaus de Vienne, la Seine Musicale, le Vilnius Philharmonic, le RHOM Theatre Kyoto, le grand Théâtre de Provence, la Grange au Lac, l'auditorium Reinier III de Monte-Carlo entre autres.

Au détour de ces concerts, Manon a la chance de partager la scène avec de nombreux artistes tels que Renaud Capuçon, Corina Belcea, les quatuors Modigliani et Zaïde, Marie Chilemme, Marie-Joseph Judde, Marc Coppey, Aurélien Pascal, Yan Levionnois, Yann Dubost, Paul Zientara, Violaine Despeyroux, l'ensemble Ouranos...

Chambriste dans l’âme, Manon Galy fonde en 2018 le Trio Zeliha avec Jorge Gonzalez-Buajasan et Maxime Quennesson. Leur premier disque est sorti en 2020 chez le label Mirare et est encensé par la critique (5 diapason, 5 étoiles de Classica, Editor's choice chez Gramophone magazine...) Menahem Pressler parle d'un "enregistrement exceptionnel".

"Nuits Parisiennes", un nouveau disque en duo avec le pianiste Jorge Gonzalez-Buajasan, paraîtra le 24 février 2023 chez le label Aparte.

Crédit photo : ©Caroline Doutre

Quatuor Manon Galy
Quatuor Lise Berthaud

Lise Berthaud

« 1660 ! Plus vieux que J.S Bach ! J'ouvre ma boite et n'en reviens toujours pas qu'un tel alto ait traversé ce temps. C'est une merveilleuse aventure de changer d'instrument ; je commence à l'apprivoiser, à explorer toutes ses richesses de timbres; je dois m'adapter à sa forte personnalité et je le sens, lui aussi, réagir à mon jeu. Il a ce son naturellement très riche et profond qui m'inspire incroyablement. M. Magrez m'offre une chance incroyable en me prêtant cet Antonio Casini, celle d'être sur scène avec un compagnon idéal. »